Mission permanente de l'Ukraine à la Direction de l'ONU et d'autres organisations internationales à Genève

, Kyiv 23:56

Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

L'Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a été créé le 14 décembre 1950 par l'Assemblée générale des Nations Unies. L'agence a pour mandat de diriger et de coordonner l'action internationale visant à protéger les réfugiés et à résoudre les problèmes de réfugiés dans le monde entier. Elle a pour but premier de sauvegarder les droits et le bien-être des réfugiés. Elle s'efforce de garantir que toute personne puisse exercer le droit de chercher asile et de trouver un refuge sûr dans un autre Etat, avec pour option de retourner chez elle de son plein gré, de s'intégrer sur place ou de se réinstaller dans un pays tiers. Elle a également pour mandat d'aider les apatrides.

Durant plus de cinquante ans, l'agence a aidé des dizaines de millions de personnes à recommencer une vie nouvelle. Aujourd'hui, plus de 6 600 personnes réparties dans plus de 110 pays continuent de fournir une assistance à quelque 34 millions de personnes.

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés est placée sous la direction de l'Assemblée générale et du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). Le Comité exécutif du HCR, composé de représentants de 79 pays, approuve les programmes biennaux et le budget correspondant. Ils sont présentés par le Haut Commissaire (actuellement M. António Guterres) qui est nommé par l'Assemblée générale des Nations Unies.

Le mandat du HCR est défini par la Convention de 1951 sur le statut des réfugiés. En 2003, l'Assemblée générale a donné un mandat illimité au HCR «jusqu'à ce que le problème des réfugiés soit réglé». Le Haut Commissaire présente un rapport annuel sur le travail du HCR à l'ECOSOC et à l'Assemblée générale.

En tant que chef de l'organisation, le Haut Commissaire est responsable de la direction et du contrôle du HCR. Il/elle dirige le travail du HCR avec l'aide du Haut Commissaire adjoint et de Hauts Commissaires assistants chargés de la protection et des opérations.

L'agence dispose de personnel local et international. Plus de 6 600 personnes travaillent pour le HCR dans plus de 110 pays.

La plupart des opérations du HCR ont lieu sur le terrain. L'administration de cette opération mondialisée est devenue extrêmement complexe. Elle s'étend du recrutement du personnel, sa protection et sa sécurité dans des situations de travail extrêmement dangereuses, à l'approvisionnement en diverses fournitures, matériel médical ou denrées essentielles, en passant par l'organisation de ponts aériens pour le transport des biens ou des réfugiés.

Des départements spécifiques, dont la plupart sont basés au siège à Genève, supervisent des secteurs principaux comme les opérations, la protection, les relations extérieures, les ressources humaines et les finances. Des bureaux régionaux assurent la liaison entre les bureaux à l'étranger et le siège.

Sur le terrain, le travail principal du HCR est géré par une série de bureaux régionaux, de bureaux de correspondance, de bureaux auxiliaires et de bureaux locaux. Les délégués du HCR dirigent les opérations dans les pays où le HCR travaille. Il y a également un certain nombre de délégués régionaux.

M. António Guterres est devenu le 10e Haut Commissaire de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés le 15 juin 2005. Il a succédé à M. Ruud Lubbers, originaire des Pays-Bas. Ancien Premier Ministre portugais, M. Guterres avait été initialement élu par l'Assemblée Générale des Nations Unies pour un mandat de cinq ans. Le 22 avril 2010, l'Assemblée générale a voté le renouvellement de son mandat en qualité de Haut Commissaire pour une durée de cinq ans.